article sur les frais cachés du e-commerce

Lorsqu’un entrepreneur se lance dans l’aventure e-commerce, celui-ci sait qu’il a des frais à engager pour commencer son activité. On pense tout de suite au coût de la création du site web, aux frais liés à la création d’une identité graphique et bien sûr à l’achat du stock de produits, voire à sa fabrication. 

 

On pense moins facilement aux coûts liés à la mise en ligne du site : le nom de domaine, l'hébergement web, ou encore aux frais pour faire connaître son site rapidement et faire venir des visiteurs : le référencement payant (achat de mots clés), la communication ou les publicités sponsorisées sur les réseaux sociaux. 

Toutes ces actions sont nécessaires pour se lancer et commencer à générer du chiffre d’affaires, mais elles ont un coût ! On pourrait croire qu’une fois tout cet argent investi pour la création et le lancement de son activité en ligne, cet entrepreneur n’a plus rien beaucoup à débourser. Mais détrompez-vous ! Il y a beaucoup d’autres facteurs à prendre en compte dans le calcul des dépenses liées au e-commerce. Listons-les ensemble peut-être.

 

Les frais cachés du e-commerce

Le transport des commandes

Une fois lancé dans l’aventure e-commerce, un jeune entrepreneur peut rencontrer quelques surprises qui, si elles ne sont pas anticipées, peuvent rogner ses marges et avoir un impact sérieux sur son business. Par exemple, les frais de port sont à prendre en compte dans la stratégie marketing à mettre en place, surtout si vous souhaitez étendre votre activité à l'international. Il faut savoir que les frais de port prohibitifs ou annoncés à la fin du processus d’achat sont la cause de nombreux abandons de panier. C’est pourquoi, certains e-commerçants offrent les frais de port à partir d’un certain montant. Si cela vous intéresse, je vous propose de lire cet article très intéressant sur le sujet. 

 

Si vous pensiez que les frais de port étaient ce qu’il y a de pire en terme de “frais cachés liés au e-commerc”, alors vous vous trompiez ! La logistique pour envoyer les produits peut vous donner de quoi avoir des sueurs froides. Pour stocker vos produits avant de les envoyer au client, il faut un lieu spécial. Passé une certaine quantité de commandes, vous ne pourrez plus les stocker dans votre bureau ou chez vos parents. C’est aussi valable pour la préparation des commandes, qui s’en occupe? 

Reprenons point par point.

 

L’espace de stockage

Comme dit précédemment, une fois un certain volume de commandes passé, vous devez investir dans un bâtiment de stockage. Louer ou acheter un bâtiment entraîne déjà certaines dépenses, il faut en plus compter le loyer et les charges ( électricité, chauffage, alarme etc.). Il faut aussi penser à l'entretien du bâtiment.

Mais ce n’est pas tout, il va vous falloir aussi de la main-d'oeuvre. Vous aurez besoin de personnels pour la manutention des stocks et la préparation des commandes. 

De plus, vos employés vont avoir besoin de matériels, des transpalettes, équipements de protection, chariots élévateurs, etc...

 

Préparation de commande

En plus de la main-d’oeuvre, il faut prendre en compte le matériel nécessaire à la préparation de vos commandes. Des cartons à l’image de votre entreprise, ce qui peut être représenté sous plusieurs formes. Un carton recyclable si votre entreprise a une approche éco-responsable par exemple. Ou alors un design spécifique, qui vous démarque de vos concurrents. On a souvent tendance à sous-estimer l’impact du carton d’emballage aux yeux du consommateur. Mais c’est le premier contact qu’il a avec sa commande et la sensation que cela lui procure va rester ancrée en lui jusqu'à son prochain achat. Le packaging joue un rôle important sur l’attachement que vos clients vont avoir envers vos produits. Donner l’impression que votre produit est précieux grâce au packaging, peut devenir un véritable atout de fidélisation. Mais pour cela, vous allez encore avoir besoin de matériel, du scotch, du papier bulle, papier de soie etc… Tout ceci est à prendre en compte dans vos dépenses.

 

Comment optimiser les frais liés à l'activité d'un site e-commerce

Passer par un prestataire logistique

Passer par un prestataire logistique est une solution qui résout la plupart des problèmes vus précédemment. Vous ne payez que l’espace de stockage dont vous avez besoin. En effet, le prestataire logistique va mutualiser l’espace de stockage dont il dispose. De plus, vous n’allez pas devoir embaucher de personnels pour la gestion des flux de marchandises ou pour la manutention. Même si de nombreux logisticiens exigent un minimum de volume, des frais de démarrage, voire un minimum de commandes mensuel.

 

Chez UrbanHub, nous proposons plusieurs autres services que le simple stockage de marchandise. Nous proposons aussi la préparation de vos commandes, emballée selon vos souhaits. 

Mais ce n’est pas tout, nous avons des partenariats avec plusieurs transporteurs. Nous pouvons donc proposer la solution la plus avantageuse à nos clients (rapide, frais de port compétitifs, trajet décarboné). Si vous souhaitez savoir pourquoi il est plus avantageux pour un e-commerçant d’externaliser sa logistique, il y a cet article sur notre blog

 

Pour se lancer dans le e-commerce, L’anticipation de certains facteurs qui peuvent empêcher le développement de votre business nous paraît essentiel. En prenant en compte les frais vus tout au long de cet article dans la stratégie que vous allez mettre en place, vous aurez de quoi vous préparer à faire face à la concurrence sur le marché compétitif du e-commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *